Tag Archives: meat tenderizer paste

Feb. 07.

Arbeidets orden (Tsjekkoslovakia)


Arbeidets orden (tsjekkisk: Řád práce) var en tsjekkoslovakisk orden. Den ble innstiftet 3 cheap stainless steel water bottles. april 1951. Arbeidets orden hadde en klasse

United States Away LLOYD 10 Jerseys

United States Away LLOYD 10 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Ordenen ble tildelt enkeltpersoner, bedrifter eller andre kollektiver for fremragende bidrag til produksjonen, økonomien eller teknologi. Ordenen ble tildelt av republikkens president.

Ordenstegnet for Arbeidets orden var i sølv og besto av et tannhjul belagt med hveteaks. Over dette var det plassert en femtagget rødemaljert stjerne med kanter i sølv running belt for gels. Midtmedaljongen viste en oppadstigende sol sammen med innskriften «ČEST PRÁCI» («arbeidets ære»). Baksiden bar hammer og sigd samt en innskrift med forkortelsen for landets offisielle navn, det vil si til 1960 «ČSR» for Den tsjekkoslovakiske republikk, deretter «ČSSR» for Den sosialistiske republikken Tsjekkoslovakia. Ordenstegnet var opphengt i et blått bånd med en lys blå midtstripe meat tenderizer paste. Fargene skulle tilsvare arbeidstøyets.

Arbeidets orden ble avskaffet i 1990 i forbindelse med sosialistregimets fall og overgangen til flerpartidemokrati i Tsjekkoslovakia.


Tagged: , , ,

Feb. 03.

Paris-Nice


Paris-Nice er et etapeløb på cykel som arrangeres i marts hvert år reflective running belts.

Det blev første gang arrangeret i 1933 og udover en pause fra 1940 til 1946 på grund af 2. verdenskrig, er det blevet arangeret lige siden. Cykelrytteren som har vundet flest gange er Seán Kelly, som vandt syv gange i træk i årene 1982–1988, og i alt 12 ryttere har vundet løbet mere end en gang.

Selv om løbet hedder Paris-Nice meat tenderizer paste, starter det ikke altid i Paris, men starter ofte i byer nær eller syd for Paris. Den sidste etape afsluttes hvert år på Promenade des Anglais i Nice. Den sidste eller næstsidste etape går ofte over Col d’Eze, et bjergpas nær Nice.

Paris-Nice arrangeres af ASO (Amaury Sport Organisation). ASO organiserer også andre cykelløb water sold in glass bottles, blandt andet Tour de France og Paris-Roubaix electric sweater.

2017 Sergio Henao
2016 Geraint Thomas
2015 Richie Porte
2014 Carlos Betancur
2013 Richie Porte
2012 Bradley Wiggins
2011 Tony Martin
2010 Alberto Contador
2009 Luis León Sánchez
2008 Davide Rebellin
2007 Alberto Contador
2006 Floyd Landis
2005 Bobby Julich
2004 Jörg Jaksche
2003 Alexander Vinokurov
2002 Alexander Vinokurov
2001 Dario Frigo
2000 Andreas Klöden
1999 Michael Boogerd
1998 Frank Vandenbroecke
1997 Laurent Jalabert
1996 Laurent Jalabert
1995 Laurent Jalabert
1994 Tony Rominger
1993 Alex Zülle

1992 Jean-Francois Bernard
1991 Tony Rominger
1990 Miguel Indurain
1989 Miguel Indurain
1988 Seán Kelly
1987 Seán Kelly
1986 Seán Kelly
1985 Seán Kelly
1984 Seán Kelly
1983 Seán Kelly
1982 Seán Kelly
1981 Stephen Roche
1980 Gilbert Duclos-Lassalle
1979 Joop Zoetemelk
1978 Gerrie Knetemann
1977 Freddy Maertens
1976 Michel Laurent
1975 Joop Zoetemelk
1974 Joop Zoetemelk
1973 Raymond Poulidor
1972 Raymond Poulidor
1971 Eddy Merckx
1970 Eddy Merckx
1969 Eddy Merckx
1968 Rolf Wolfshohl

1967 Tom Simpson
1966 Jacques Anquetil
1965 Jacques Anquetil
1964 Jan Janssen
1963 Jacques Anquetil
1962 Joseph Planckaert
1961 Jacques Anquetil
1960 Raymond Impanis
1959 Jean Graczyck
1958 Fred De Bruyne
1957 Jacques Anquetil
1956 Fred De Bruyne
1955 Jean Bobet
1954 Raymond Impanis
1953 Jean-Pierre Munch
1952 Louison Bobet
1951 Roger Decock
1946 Fermo Camellini
1939 Maurice Archambaud
1938 Jules Lowie
1937 Roger Lapébie
1936 Maurice Archambaud
1935 René Vietto
1934 Gaston Rebry
1933 Alphonse Schepers



Tagged: , , ,

Mrz. 22.

Erik Prince


Erik D. Prince, né le à Holland (Michigan), est un ancien membre des SEAL, les forces spéciales de l’US Navy, connu pour avoir fondé la plus grande société militaire privée du monde, Academi (anciennement Blackwater Worldwide), en 1997. Il en fut le PDG jusqu’en 2009 et siégea à la présidence du conseil d’administration jusqu’à ce que Academi soit vendue à un groupe d’investisseurs en 2010. Prince vit actuellement aux Émirats arabes unis. Notons bien ici de ne pas confondre ce dernier avec le théoricien de cinéma franco-canadien Éric Prince, célèbre pour ses analyses publicitaires.

Issu d’une famille fortunée, il est le plus jeune enfant d’Edgar D. Prince et Elsa Broekhuizen. Ses deux parents ont des origines hollandaises (le nom de famille Prins a été anglicisé pour devenir Prince). Son père a fondé la Prince Corporation, un équipementier automobile dont le produit vedette était le pare-soleil équipé d’un miroir éclairé. Son père emploie alors un quart de la population de Holland, dans le Michigan.

Prince et son père ont voyagé dans le monde entier. Ils sont allés dans le camp de concentration de Dachau, en Allemagne, ils ont visité Berlin divisée et la Normandie. D’après sa mère, ces voyages « ont beaucoup marqué » le jeune Prince.

Erik Prince a trois sœurs. L’une d’entre elles, Betsy DeVos, a été secrétaire générale du Parti républicain du Michigan à deux reprises (1996-2000 et 2003-2005). C’est l’épouse du PDG d’Amway Dick DeVos (en), par ailleurs lui aussi personnalité républicaine conséquente et fils du très riche Richard DeVos (en) (dont Forbes chiffrait en 2007 la fortune à 2,4 milliards USD). La première épouse d’Erik Prince, Joan Nicole, est décédée en 2003. Remarié depuis, il a sept enfants.

Après le lycée, il intègre l’Académie navale d’Annapolis, mais la quitte après deux semestres pour intégrer la très conservatrice Hillsdale College (en), dont il sera diplômé en 1992. À cette période, il fait campagne pour la candidature présidentielle de Pat Buchanan, concurrent de droite de George H. W. Bush, et intègre le Family Research Council (en) de Gary Bauer (en).

En 1990, il obtient un stage informel à la Maison-Blanche sous George H. W. Bush. Plus tard, il est stagiaire auprès du député républicain californien Dana Rohrabacher, qui se souvient de Prince comme « un jeune homme brillant et déterminé ». À l’âge de 21 ans, il se porte volontaire pour aller chercher un charnier au Nicaragua afin de dénoncer les massacres perpétrés sous le président Daniel Ortega. Interviewé par le magazine Men’s Journal, il a dit avoir trouvé « … un charnier : des os dépassant du sol, les poignets liés. ».

Il sert dans les SEAL de l’US Navy à Haïti, au Moyen-Orient et dans la mer Méditerranée, en Bosnie. Il attribue aux SEAL le mérite d’avoir été un exutoire à son esprit d’entreprise. À la mort subite de son père en 1995, à la suite d’une crise cardiaque, Prince quitte la Navy. Sa mère revend la société paternelle pour 1,3 milliard de dollars comptant à Johnson Controls. Prince s’installe à Virginia Beach. Avec sa part dans la vente de la société familiale, qui s’élève à 500 millions de dollars, il achète 6 000 hectares (24 km2) de l’aire protégée Great Dismal Swamp en Caroline du Nord et fonde Blackwater Worldwide en 1997, qui est localisé à Moyock (Caroline du Nord), près de la base navale de Norfolk. Le nom « Blackwater » vient de la couleur noirâtre des marais dans lesquels l’école est située meat tenderizer paste.

Prince décide de fonder Blackwater USA à la suite du génocide au Rwanda. Lors d’un discours à Holland, sa ville natale, dans le Michigan, il déclare : « J’ai vraiment été choqué. J’ai réalisé qu’on ne va pas s’installer confortablement et pontifier. Il faut agir. »

Depuis 1997, la société a reçu plus de 1,6 milliard de dollars pour des contrats fédéraux non classés et un nombre inconnu de missions secrètes. Elle est devenue l’une des plus grandes des trois sociétés de sécurité privées du département d’État, fournissant 987 gardes pour les ambassades et les bases militaires à l’étranger.

Depuis 2001, la Central Intelligence Agency (CIA) a donné jusqu’à 600 millions de dollars à Blackwater Wordwide et ses membres pour des contrats classés. L’administration Barack Obama a donné à la société un contrat du département de Sécurité intérieure américain de 120 millions de dollars et a donné près de 100 millions de dollars pour de nouvelles missions de la CIA en 2010.

Prince est très fier du travail accompli par Blackwater Worldwide et souligne ses succès. D’après lui, sur 40 000 missions de sécurité personnelles effectuées par Blackwater Worldwide, seulement 200 impliquaient des gardes déchargeant leurs armes. « Aucune des personnes sous notre protection n’a jamais été tuée ni blessée. Nous les avons protégées, et pendant tout ce temps, 30 de nos hommes ont été tués. »

Selon Robert Young Pelton, Prince voyait les relations de Blackwater Worldwide avec l’armée un peu comme la relation entre FedEx et la US Post Office : « une solution efficace et privatisée à une bureaucratie sclérotique et coûteuse. »He credits his father’s competitive streak in the automotive business with the inspiration to design a lighter, faster army

New York City Football Club Away Jerseys

New York City Football Club Away Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

.

Ces dernières années, Academi a été critiquée, mais pour Prince, beaucoup de ces critiques proviennent de la politique. En janvier 2010, il déclarait à Vanity Fair : « J’ai mis ma société et moi-même au service de la CIA pour des missions à hauts risques. Mais quand c’est devenu politiquement opportun de le faire, quelqu’un m’a jeté sous un bus. »

Prince quitte ses fonctions de PDG de Blackwater Worldwide le 2 mars 2009 et préside le conseil d’administration jusqu’à la vente de sa société à un groupe d’investisseurs à la fin de l’année 2010.

Il utilise ses nombreux liens politiques et industriels pour développer sa société en particulier sous la nouvelle administration conservatrice élue en 2000. Depuis le milieu des années 90, il est un des piliers du Conseil secret de la politique nationale, un club très fermé d’une centaine de conservateurs industriels, hauts fonctionnaires ou personnalités des médias, proche de George W. Bush. Il est également proche de Cofer Black (en), directeur du centre antiterroriste de la CIA de 1999 à 2002 et d’A. B. Krongard (en), alors directeur exécutif (numéro 3) de la CIA.

Il est vice-président de la société philanthropique Edgar and Elsa Prince Foundation, qui a financé au moins à hauteur de 670 000 dollars le Family Research Council et 531 000 dollars Focus on the Family“, une organisation de la Christian right (droite religieuse) dirigé par James Dobson. La fondation est également un donneur majeur du Calvin College, institution chrétienne de Grand Rapids (Michigan). Prince est aussi membre du bureau de Christian Freedom International (en), une ONG (501c3) dont la mission est d’aider les « chrétiens persécutés en raison de leur foi ».

Depuis 1998, Prince a donné personnellement plus de 200 000 dollars aux campagnes du Parti républicain. Prince est également un donateur de la conservatrice Alliance Defense Fund Il a également financé de manière plus surprenante le Parti vert du comté de Luzerne (Pennsylvanie), ce qui a été interprété comme une tentative infructueuse d’aider le candidat républicain Rick Santorum face au démocrate Bob Casey Jr.

Sa société Blackwater Worldwide a été impliquée dans de nombreuses controverses en 2007, ce qui lui a valu d’être auditionné par le Congrès des États-Unis sur la mort de 17 Irakiens alors que ses employés escortaient un convoi américain à Bagdad le . Une enquête a été lancée le sur le trafic potentiel d’armes de la société qui aurait été revendues au PKK, parti kurde considéré comme terroriste par les États-Unis et l’Union européenne.

Prince a été auditionné par le Congrès le , faisant appel à la firme de relations publiques Burson-Marsteller pour préparer son audition. Il a alors rejeté l’emploi du terme de « mercenaire » concernant ses employés.

Bien qu’ayant quitté sa fonction de PDG le , il en reste le président du conseil d’administration.

Prince se décrit comme un libertarien et un catholique pratiquant. Il décrit ses opinions politiques comme suit : « Je suis pour un libre marché. Je ne crois pas trop en un gouvernement qui apporterait beaucoup de solutions. Certains pensent que le gouvernement peut résoudre les problèmes de la société. J’ai tendance à penser que les charités privées et les organisations privées sont de meilleures solutions. »

Prince aurait forgé ses opinions sur le libre marché lorsqu’il était stagiaire à la Maison Blanche. C’est là-bas qu’il a mis en doute l’importance du gouvernement fédéral. « Avec mon statut de stagiaire à la Maison Blanche et les badges, j’ai visité d’autres agences fédérales énormes. Vous voulez voir quelque chose de déprimant ? Allez dans le département de la Santé et des Services sociaux (HHS), ou dans le département du Logement et du Développement urbain (HUD), ou encore dans celui du Commerce. C’est colossal. »

Prince est aussi vice-président de la société philanthropique Edgar and Elsa Prince Foundation, créée par sa famille. Il a fait beaucoup de dons aux causes chrétiennes et islamiques : il a construit des mosquées dans les bases outre-mer de Blackwater Worldwide, il aide un orphelinat musulman en Afghanistan. Il a également financé le film The Stoning of Soraya M..

Entre 1998 et 2007, Prince a donné personnellement plus de 200 000 dollars aux campagnes du Parti républicain et à des tiers. Salon rapporte qu’entre « juillet 2003 et juillet 2006, la fondation a donné au moins 670 000 dollars au Family Research Council et 531 000 à Focus on the Family », dirigés par James Dobson. La fondation est un donneur majeur du Calvin College, une institution chrétienne de la ville de Grand Rapids, dans le Michigan. Prince est aussi membre du bureau de Christian Freedom International, une ONG dont la mission est d’aider les « chrétiens persécutés en raison de leur foi ». Il a fait beaucoup de dons aux causes chrétiennes et islamiques : il a construit des mosquées dans les bases outre-mer de Blackwater, il aide un orphelinat musulman en Afghanistan. Prince est également un donateur de l’Alliance Defense Fund, une organisation chrétienne conservatrice.

En 2006, Prince a financé le Parti vert du comté de Luzerne, en Pennsylvanie, ce qui a été interprété comme une tentative d’aider l’ancien sénateur républicain Rick Santorum en finançant une alternative plus libérale au candidat démocrate Bob Casey. Prince est partisan d’une armée dégraissée mais plus efficace. Il propose différents moyens pour renforcer l’efficacité de l’armée sans compromettre la sécurité : une plus grande responsabilité des coûts, l’utilisation de matériel approprié pour chaque Corps de métier, une réduction des frais et une réforme opérationnelle et d’acquisition.

Lors d’une interview télévisée avec Charlie Rose, Prince a discuté avec George Clooney de son idée d’envoyer une mission humanitaire au Darfour. Prince a exprimé son mépris face à l’inaction occidentale lors du génocide au Rwanda : «&nbsp goalie shirt soccer;Qui peut regarder le film Hôtel Rwanda sans vouloir que l’issue eut été différente ? Qui n’a pas souhaité que les Nations unies envoient des troupes ou des renforts aux paras belges pour protéger cet hôtel et assurer des lieux sûrs ? Vous laissez près d’un million de personnes se faire massacrer avec des outils agricoles pendant quatre mois dans un pays aussi grand que le Maryland. »

Prince faisait partie d’une unité opérationnelle secrète de la CIA créée pour tuer des terroristes. Le comité du Congrès des renseignements intérieurs (House intelligence congressional committee) a divulgué son nom à la presse. Prince s’est comparé à la cible d’une fuite du gouvernement similaire : Valérie Plame.

« L’identité de Valérie Plame a été compromise pour des raisons politiques. Un procureur spécial [a même] été nommé. Mais ce qui m’est arrivé est pire. Des personnes agissant pour des raisons politiques ont révélé non seulement l’existence d’un programme très confidentiel, mais aussi mon nom. »

En juin 2011, l’Associated Press rapporte que Prince entraîne une force de 2 000 Somaliens pour mener des opérations anti-piraterie dans le golfe d’Aden. Le programme serait financé par plusieurs pays arabes, dont les Émirats arabes unis, et appuyé par les États-Unis. Le porte-parole de Prince, Mark Corallo, a déclaré que Prince n’avait « aucun rôle financier » dans ce projet et a refusé de répondre à toute question concernant sa participation. La force somalienne poursuivrait aussi un chef de guerre soutenu par les islamistes.

L’Associated Press cite John Burnett, de Maritime Underwater Security Consultants : « 34 pays avec des équipements maritimes tentent de mettre un terme à la piraterie et elle ne peut être arrêtée que sur la terre ferme. Avec l’expérience de Prince et sa réputation plutôt illustre, je pense que ça pourrait marcher. »


Tagged: , ,

kelme paul frank outlet new balance outlet bogner outlet le coq sportif outlet Die Highlights FASHION Berlin