Okt. 29.

Universal Zulu Nation


Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

La Universal Zulu Nation est une organisation internationale pour la prise de conscience hip-hop créée et dirigée par le musicien Afrika Bambaataa.

L’Universal Zulu Nation fut créé en 1973 à New York, plus exactement dans un ghetto du sud du Bronx nommé Bronx River, par un jeune homme du nom de Afrika Bambaataa, ancien membre du gang des Black Spades.

À l’origine, l’Universal Zulu Nation s’appelait the Organisation et proposait une alternative pacifiste aux différents gangs violents qui contrôlaient la plupart des quartiers défavorisés de New York. En fait, the Organisation était, plus qu’une réalité concrète, un dénominateur commun sous lequel se réunissait une poignée d’individus refusant les intentions belliqueuses des gangs, leur préférant l’état d’esprit conciliant des soirées de musique et de danse organisées dans les rues du Bronx à cette époque.

En janvier 1975, le meilleur ami d’Afrika Bambaataa, Soulski, décède à la suite d’une fusillade lors d’une intervention de la police dans une rixe entre les Black Spades et un autre gang. Cet événement marqua l’aversion définitive d’Afrika Bambaataa pour les gangs et il quitta les Black Spades. C’est alors qu’il décida, se rappelant un film intitulé Shaka Zulu, relatant les luttes héroïques d’une tribu sud-africaine contre les colons anglais, de concrétiser l’idée de the Organisation en la renommant Zulu Nation, organisation désormais distincte réunissant de jeunes individus pacifiques dont les moyens d’expression étaient la danse, le graffiti, le rap et le DJing. Depuis lors, chaque année l’Universal Zulu Nation célèbre son anniversaire en organisant à New York une soirée dédiée à James Brown et à Sly Stone.

En Allemagne, Afrika Bambaataa décerna en 1985 le titre de Zulu King de son pays au rappeur Torch, alors que celui-ci n’avait que 14 ans.

En France, le DJ Dee Nasty qui est le „Grand Master“ de la Zulu Nation France demanda à Afrika Bambaataa en personne de lui dédicacer son désormais mythique album „Planet Rock“, ce dernier orthographie le nom du DJ „Dee Nasty“ à la place de „D. Nasty“. Le Français décide alors de garder cette orthographe en hommage à Afrika Bambaataa.

L’Universal Zulu Nation est une organisation d’individus à la recherche de paix, de sagesse, de compréhension et de bon comportement dans la vie. Elle a été créée à New York au début des années 1970 par DJ Afrika Bambaataa et a donné naissance à la culture que l’on nomme hip-hop. Cette organisation est composée de dizaines de chapitres indépendants, actifs dans la plupart des pays industrialisés (USA water bottle belt holster, Belgique, Allemagne, Japon, …), dont les activités varient en fonction des priorités et des besoins locaux : organisation de parties, bénévolat dans des actions sociales, promotion de la culture hip-hop, etc… Elle est fondée sur le respect de codes moraux qui constituent la base de la philosophie de la culture hip-hop.

Un Zulu est une personne épousant les idéaux de la culture hip-hop, dont un des principaux est la canalisation de la violence par l’exercice d’arts tels que la danse, la musique et la peinture.

L’Universal Zulu Nation Switzerland est le chapitre suisse de l’Universal Zulu Nation, elle est organisée en association de Zulus qui poursuit le but de promouvoir et de préserver la culture hip-hop par le biais de diverses activités telles que l’organisation de journées d’initiation et d’information, de débats ou encore de soirées. Ses membres sont des Dj ‘s, des b-boys love football t shirt, des graffiti artists et des Mc’s désireux d’œuvrer pour la reconnaissance de la culture hip-hop. L’Universal Zulu Nation Switzerland est divisée en 2 associations: L’Universal Zulu Nation Switzerland Romandie et L’Universal Zulu Nation Switzerland Deutsch Schweiz. L’Universal Zulu Nation Switzerland Romandie (UZNSR) représente le chapitre suisse romand de l’Universal Zulu Nation Switzerland, il est présidé par Cartoon de Genève et compte une quinzaine de membres actifs. L’Universal Zulu Nation Switzerland Deutsch Schweiz (UZNDS) représente le chapitre suisse allemand de l’Universal Zulu Nation Switzerland, il est présidé par Crazy (CFC) de Lucerne et compte une dizaine de membres actifs.

L’Universal Zulu Nation n’est ni une secte, ni un club dont il faut être membre, ni une élite à l’intérieur de la culture hip-hop, ni une entreprise à but lucratif, ni un groupe de musique ou de danse.

Un Zulu n’est ni un non-fumeur, ni un anti-alcool, ni une personne plus ou moins vertueuse que la moyenne des gens.

Plutôt que des lois strictes à interpréter d’une manière littérale et univoque, les vingt points qui suivent représentent des codes moraux, des lignes de conduite que chaque Zulu doit comprendre et assimiler pour lui-même en toute bonne conscience.

Les lois de l’UZN sont les suivantes:


By admin | Posted in Allgemein | Comments are closed, but you can leave a trackback: Trackback URL.

Tagged: ,



kelme paul frank outlet new balance outlet bogner outlet le coq sportif outlet Die Highlights FASHION Berlin